Le sursaut dans le Co-vide !

Seconde vague !

Depuis 33 jours 13 heures 7 minutes 18 secondes, on remet ça : confinement, saison 2 !

Tous confinés : journal de bord

“Se confiner, ça fait chier
Se confiner de nouveau, c’est trop”

Edito 02 novembre 2020

seconde vague, déprimant

​Le comique de répétition

 

Cette crise sanitaire nous offre l’application d’un nouveau concept : l’imprevu prévisible.

Nous sommes tous atterés de voir se réaliser ce que l’on nous prédisait depuis des mois. Nous faisons face à une violente resurgence de l’épidémie, la fameuse “seconde vague“.

Etrangement, à ce stade, chacun fait comme s’il ne réalisait pas.

Il suffit, pour l’instant, de sortir dans la rue pour retrouver le flot de véhicules habituel et le défilé de passants masqués annuel nous avons du nous habituer.

Le déni

Nous sommes encore dans le deni.

Collectivement nous ne voulions pas croire à cette échéance tant de fois annoncée. Les Cassandre ont été ignorés ? Peu importe, la réalité nous rattrape.

Nous revoilà donc confinés. Comme en mars ?

Rien n’est moins sur.

Si la première fois, l’ensemble de la population avait accepté l’effort, rien ne dit qu’aujourd’hui il en sera de même.

L’acceptabilité

Voilà un bien gros mot pour dire notre capacité à se plier aux contraintes.

Le premier confinement nous avait envoyé vers l’inconnu.

Il était certes anxiogène mais personne ne savait ce qui l’attendait. Aujourd’hui nous savons et peu de monde se rejouit de devoir subir cet enfermement.

Pire, au printemps nous avions l’espoir comme moteur, espoir que l’épisode ne soit qu’une parenthèse, espoir que ce foutu virus (merci les pangolins) disparaisse comme d’autres avant lui.

Aujourd’hui nous n’avons comme perspective qu’une suite sans fin de mesures sanitaires sur fond de crise économique.

Positivons, cette autre parenthèse sera une fois encore l’occasion de vous laisser ces petites traces de moi 🙂

Dernier article paru

La fin du bisou ?

Le bisou : Amical ou affectueux, passionné ou timide, il se décline à toutes les émotions. Un baiser, pas si universel La maman ou l'amant, le collègue relou ou les amis de toujours, chacun fait la bise à sa façon. Selon celui ou celle avec qui la bise est échangée, nous y mettons une part de nous bien différente. Aussi, nous ne la recevons pas de la même manière. Marque d'affection recherchée, elle est souvent vécu comme symbole d'appartenance à un groupe. Contrainte sociale...

lire plus

Le clin d’oeil de Jacqueline

 

Fini la tranquilité : mes humains sont revenus. Le pire est qu’ils occupent tout l’espace sans se soucier de préserver mes places favorites. Si, la première fois, j’y avait trouvé un interêt culinaire évident, je les trouve aujourd’hui un peu envahissants.

L’humain est par nature imprevisible. Hier une caresse, aujourd’hui une colère pour quelques poils qui trainent, l’humain qui se lève de la patte gauche n’est pas facile à vivre. Est-ce ma faute si la nature a décreté que nous, les chats, devions régulièrement changer de fourure ?

Confinés encore : c’est l’automne. Il fait encore bon, mais je sais que ça ne durera pas. Fini les séances de bronzage exterieur quand la maison s’agite de trop. La saison 2 du confinment s’annonce tendue.

Kina

Chat confiné

Confinement

Nom masculin. Voy. CONFINS ; provenç. et espagn. confinar ; ital. confinare.

DÉFINITIONS

  • Action de confiner, de se confiner dans un lieu ; fait d’être confiné.
  • Situation d’une population animale trop nombreuse dans un espace trop restreint et qui, de ce fait, manque d’oxygène, de nourriture ou d’espace.
  • Ensemble des précautions prises pour empêcher la dissémination des produits radioactifs, dans l’environnement d’une installation nucléaire. (L’enceinte de confinement d’un réacteur nucléaire est un bâtiment étanche entourant complètement le réacteur. C’est l’une des trois barrières placées entre les produits radioactifs et le public.)
  • Ensemble des conditions dans lesquelles se trouve un explosif détonant quand il est logé dans une enveloppe résistante.

EXPRESSIONS

  • Confinement des quarks, propriété rendant compte de l’impossibilité d’isoler les quarks constituant les hadrons.
  • Confinement d’un plasma, technique destinée à maintenir un plasma de particules ionisées isolé thermiquement des parois du récipient qui l’entoure.

SYNONYME

Réclusion

Tous confinés
… au fil du temps

Pin It on Pinterest

Partagez cette page

Partagez cette page avec vos amis

Shares